Étude pilote BC Broekhin

Ecole : BC Broekhin Roermond - Pays-Bas - (Ecole secondaire)
Durée : novembre 2003 à juin 2005.
But :
Quels sont les effets de la stimulation auditive spécifique dans les hémisphères, sur un groupe d’élèves dyslexiques âgés de 13 à 17 ans, comparé à un groupe correspondant d’élèves dyslexiques et comparé à un groupe correspondant d’élèves non dyslexiques ?

Organisation :
Les 28 élèves sont partagés en trois groupes:

Groupe 1 : 10 élèves diagnostiqués comme dyslexiques, reçoivent une éducation spécialisée ainsi qu’une stimulation auditive.
Groupe 2 : 10 élèves diagnostiqués comme dyslexiques, reçoivent une éducation spécialisée mais sans une stimulation auditive.
Groupe 3 : 8 élèves non dyslexiques.

D’après les critères suivants il n’y avait pas de différence significative entre les trois groupes : âge, classe, sexe, QI général, QI verbal, QI performance, compréhension en lecture, mathématique / calcul.
Des différences significatives entre les groupes 1 / 2 et 3 ont été trouvées en déchiffrage en orthographe.

Les tests suivants ont été utilisés avec les trois groupes avant et après la période de la stimulation auditive du groupe 1.

Déchiffrage :
EMT (test limité à une minute) : lire autant de mots que possible (verticalement) en une minute.
KLEPEL (test avec des mots sans signification) lire autant de mots que possible (verticalement) en deux minutes.
Lecture d\\\'un text: lire le plus possible en deux minutes.
Compréhension de la lecture :
5 textes avec des questions à choix multiple. Les résultats sont classés en trois niveaux : les mots, les phrases et le texte.
Orthographe :
Dictée de 8 phrases.
Copie rapide : 
Copier le plus de phrases possibles en deux minutes.
Mémoire visuelle :
24 cartes avec des symboles (carré, rond, triangle etc.)
Mémoire auditive :
Test empan avec des chiffres.
Analyse phonémique :
20 mots sans signification. Sauter la première, la seconde ou la dernière lettre. Puis répéter le mot.
Dénomination rapide :
Lire les cartes suivantes le plus vite possible : avec des dés, des images, des couleurs, des nombres, des lettres et des mots.
Questionnaire pour les parents :
Questionnaire sur l’attention, le comportement, la coordination (ACC).
Questionnaire pour les élèves :
Questionnaire sur les automatismes portants sur les points autres que le langage et l’orthographe.
Audiogramme, test binaural et test dichotique d’écoute.

Les élèves du groupe 1 ont écouté une moyenne de 8 CD pendant une durée de 8 à 12 semaines. Chaque CD est enregistré en le personnalisant individuellement d’après l’audiogramme qui est fait juste avant.

Résultats :
Le groupe 1 est amélioré de façon significative comparé au groupe 2 et 3 sur les points suivants :

- déchiffrage
- orthographe
- analyse phonémique
- mémoire visuelle
- dénomination rapide
- audiogramme
- latéralité auditive (Test Dichotique d’Ecoute).

Le groupe 1 est amélioré aussi sur les points suivants, mais pas de façon significative :

- compréhension de la lecture
- copie rapide
- mémoire auditive.

Sur le point comportement du questionnaire ACC, le groupe 1 est amélioré de façon significative. Ils ont aussi amélioré l’attention et la coordination, mais pas de façon significative. On observe la même chose pour le questionnaire sur les automatismes.

Conclusion :
Les effets sur le langage de cette période de stimulation auditive combinée à une éducation spécialisée sont énormes. La stimulation des circuits nerveux jusqu’au cerveau peut accélérer les connexions dans les centres du langage. Cela peut permettre un traitement plus efficace du langage. Il serait utile que des recherches similaires soient menées dans différentes écoles, dans différents pays. On pourrait comparer les résultats et voir si ceux-ci sont les mêmes dans tous les pays. Cela pourrait beaucoup aider à avoir une reconnaissance plus internationale des effets de la stimulation auditive telle qu’elle est recommandée par le Dr Kjeld V. Johansen.

 

Website designed by: HeDaCom